Ouvrages sur l’humain

 

(Indisponible) Du Contrat Social de Rousseau:
et Analyse par Emile Durkheim 

Cet ouvrage regroupe deux œuvres, Le contrat social de Jean Jacques Rousseau suivi de l’analyse d’Emile Durkheim, l’un des fondateur de la sociologie.
La première développe son idée du peuple souverain, Rousseau ira jusqu’à exprimer le besoin d’une religion civile, donnant un caractère sacré aux lois et à la volonté générale pour que les hommes continuent de s’unir.
Quand à Durkheim, l’un des fondateurs de la sociologie, il compose sur la pensée de Rousseau, sur les accords et désaccords qu’il entretient avec celle-ci. Notamment en comparant la philosophie politique de l’auteur avec celle de Montesquieu et d’Hobbs, prédécesseurs de Rousseau.
Jamais publiée de son vivant, c’est à la suite d’un cours à l’Université de Bordeaux que Durkheim écrira cette étude.

 

 

 

(Indisponible) Hier et Demain, Pensées brèves.

Bien que célèbre avec « Psychologie des foules », Gustave Le Bon n’est devenu une référence en sociologie qu’après avoir étudié l’anthropologie, l’archéologie et les sciences naturelles théoriques. Jusqu’à la fin de sa vie, il n’a jamais cessé d’innover.
Il anticipera notamment la théorie de la relativité d’Einstein dans son ouvrage « l’Evolution de la Matière » de 1905. Einstein se disait stupéfait de l’intuition avec laquelle Le Bon avait pressenti l’avenir de l’énergie nucléaire. Freud avait été marqué par ses travaux sur l’inconscient collectif. Theodore Roosevelt, Churchill, Foch et Joffre étaient fascinés par celui que son grand ami Clemenceau qualifiait de « grand débroussailleur d’idées ».
Cette capacité à raisonner, Le Bon la cultive dans son recueil d’idées « Hier et demain ». Une compilation de propositions qui invitent le lecteur à réfléchir sur la condition de l’homme et la place qu’il occupe dans la société. Ces conclusions de faits multiples synthétisent de longs discours et amènent directement à la réflexion.

 

 

 

Qu’es que le tiers état ?
et Dire de l’abbé Sieyès sur le véto royal

Texte fondateur de la révolution française, ce pamphlet a été publié en janvier 1789 par l’abbé Sieyès en prélude à la convocation des Etats généraux convoqués par Louis XVI.
Ces textes traduisent la pensée d’Emanuel-Joseph Sieyès homme d’Eglise et homme politique. Fervent partisan de la révolution, il sera élu député du tiers état aux Etats Généraux. Ce n’est qu’en 1793 qu’il abandonne sa charge de prêtre pour disparaitre durant la Terreur. Avant de reparaître 1an plus tard sur la scène politique et après une tumultueuse carrière sera nommé comte d’Empire en 1808 sous Napoléon Bonaparte.
L’intellectuel français Benjamin Constant disait de Sieyès :
« Personne jamais n’a plus profondément détesté la noblesse »

 

 

 

(Unavailable) Philistine and Genius

Famous pioneer in many fields of psychology and psychiatry, Boris Sidis is known to have applied his knowledge of education by fathering the child prodigy William James Sidis, who at age 11 became the youngest person to enroll at Harvard University.
In his Philistine and Genius, he shares his views on the flaws of education and how to fully develop one’s potential beginning in early childhood. As Meyer Solomon wrote in his critique of the book:
“Throughout the volume Sidis writes with terrific force and power, and his intensity, his sincerity, and his whole-souled devotion to the cause to which he has given himself in this book shines through on every page.
Here, too, as elsewhere, he shows a clarity of thinking, a directness and unerring aim in expression, and a keen understanding of that which he has undertaken to discuss.
I heartily and earnestly recommend the work to the readers of the Journal of Abnormal Psychology.”
This is a revised third edition with an additional preface on current events and an essay on Precocity in Children.

 

 

 

The sources and aim of human progress:
A study in social psychology and social pathology

Famous pioneer in many fields of psychology and psychiatry, Boris Sidis is known to have applied his knowledge of psychology by fathering the child prodigy William James Sidis, who at age 11 became the youngest person to enroll at Harvard University.
Two decades after publishing his theory of the subconscious in Psychology of Suggestion, Boris Sidis revisits the subject to apply a broader perspective to his findings, ranging from the subconscious of the individual to the advancement of humankind.

 

 

Thomas Cole, Destruction, 1836, huile sur toile

Fermer le menu